Rechercher

Le sucre raffiné, un ennemi pour la perte de poids et le mindset.

Mis à jour : 28 mars 2020

La consommation de sucre est passée de 1 kg par an à 30 kg par habitant en l’espace de 150 ans. Si ce chiffre augmente, c’est entre autre à cause du sucre caché dans tous nos produits industriels que nous ne soupçonnons pas, ce qui nous rend dépendant au sucre. Cette dépendance mène bien souvent à l’obésité, l’hyperphagie ou la boulimie. La dépendance au sucre joue fortement sur nos émotions.


Le sucre est un ennemi dans la réalisation de tes projets.

La sérotonine est un neurotransmetteur souvent déficitaire dans les états dépressifs. Lors de l’ingestion de sucre, le pancréas se met à sécréter de l’insuline, qui s’accompagne d’une fabrication de sérotonine, une hormone à l’effet antidépresseur. Cependant, cela reste éphémère et cela pousse la personne à consommer davantage de sucrerie.


Une étude a été menée aux Etats Unis au lycée Central Alternative High School du Wisconsin. C’est un endroit où l’agressivité et la délinquance provoquent des résultats scolaires plus que très faible. L’étude consiste à enlever tous les distributeurs de sodas et de sucreries de l’établissement que les élèves consommaient tout au long de la journée. Une alimentation plus saine a été instaurée à la cantine à base de fruits et légumes frais. A près plusieurs mois, la délinquance a presque disparu ainsi que l’agressivité. Ce programme démontre a quel point le sucre et l’alimentation en général peut conditionner notre psychisme.



Doit-on supprimer totalement le sucre de notre alimentation ?

Doit-on supprimer également les féculents, source de glucides, de notre assiette ?

Derrière le mot sucre se cache le mot « Saccharose composé de glucose et de fructose. Il est issu de la betterave sucrière, de la canne à sucre ou de la fleur de coco. . Le sucre issu de la betterave est naturellement blanc mais n’a aucun intérêt nutritionnel mis à part les calories et le pouvoir sucrant, il est vidé de ses micronutriments.

Alors même si le sucre raffiné provoque des dégâts, notre corps a besoin d’une source de glucides pour fonctionner. Le glucose n’est pas a retiré de l’alimentation comme le prône certain régime alimentaire. Il est essentiel pour le fonctionnement du corps et en particulier de notre cerveau.

Les glucides sont importants pour la mémoire, pour la concentration, le raisonnement, l’efficience intellectuelle et la vigilance en apportant l’énergie aux neurones.

Il est donc important de distinguer les différents types de sucres. Voici une liste de sucre qui peuvent parfaitement remplacer le sucre raffiné dans vos pâtisseries ou dans vos boissons chaudes.


  • La fleur de coco

C'est un sucre issu de la sève de fleurs de noix de coco réduite à la chaleur. Il provient d'Indonésie et sa couleur est rouge/brun.

Noix de coco

Les avantages :

Riche en fibres, magnésium, phosphore potassium et peu calorique. Indice glycémique à 35.

  • Le Miel

C'est un sucre issu de fleur butinées de toute région. Il a un goût prononcé mais son Indice glycémique peut aller jusque 60.

Miel issu de fleurs butinées

Les avantages :

Riche en potassium, vitamines du groupe B et C.

  • Le sirop d'Agave

C'est un sucre issu de la sève d'agave Tequilana, filtrée et concentrée à basse température provenant du Mexique.

Sirop d'Agave

Les avantages :

Riche en fer, calcium, potassium magnésium et silice. Indice glycémique faible.

  • Le sirop d'Erable

C'est un sucre issu de la sève d’érable concentrée par ébullition provenant du Quebec.

Feuilles d'érable

Les avantages :

Riche en fer, calcium, potassium, phosphore et sodium. Indice glycémique assez faible de 65.

  • La Stevia

C'est un sucre issu de la sève d’érable concentrée par ébullition provenant du Quebec.


Fleurs de Stévia

Les avantages :

Riche en fer, calcium, potassium, phosphore et sodium. Indice glycémique assez faible de 65.

Bien choisir ses glucides est fondamentale, non seulement pour notre poids que pour notre santé mental. Plusieurs équipes dans le monde ont démontrés que le manque de sérotonine, le frein des pulsions, causé par une consommation excessive de sucres, facilite la colère, l'impulsivité, l’agressivité mais aussi la dépendance ou excès de vitesse sur les routes.



Pour aller plus loin

Obtenir un Bilan complet par Mathilde Löwin.


0 vue0 commentaire